Le blog

Vers un renouveau managérial

management formation belierC’est sans doute un peu présomptueux de l’affirmer …


L’évolution de la Société, la crise économique et les ruptures fréquentes dans cet environnement socio-économique devenu complexe et incertain amènent les entreprises à se réorganiser en permanence. L’Excellence Opérationnelle a contribué à ce que les entreprises engagées dans cette démarche améliorent notablement leurs performances et leur réactivité au niveau opérationnel.

 

Lors des chantiers d’Amélioration Rapide, nous sommes toujours frappés par la forte implication des personnels de terrain. Car « Donner le pouvoir aux gens qui savent » permet de supprimer leurs « irritants », de leur redonner la maîtrise de leur travail et de leur apporter un soutien social important. Autant d’éléments permettant de diminuer le risque psychosocial et d’améliorer les conditions de travail.

Pour réussir, cette approche nécessite des postures managériales nouvelles, basées sur la délégation, la subsidiarité et la confiance. Bien que modifiant considérablement ses anciennes façons de procéder, le manager de proximité, grâce à une formation adéquate, s’adapte assez facilement et se trouve conforté dans son rôle.
Cependant, la pression économique sur les entreprises, doublée d’une grande incertitude sur l’avenir, génère un certain nombre d’informations ambigües, voire contradictoires, entre les différents niveaux hiérarchiques. Cela contribue à une sorte de découplage entre les managers et la dynamique de terrain mise en place.


L’exercice managérial peut alors devenir une véritable épreuve : des managers, eux-mêmes en souffrance, se retrouvent à gérer les difficultés quotidiennes générées par ces injonctions contradictoires. Moins disponibles, moins enthousiastes, ils doivent néanmoins poursuivre leur mission et résoudre des problématiques complexes.
Lorsqu’ils ne sont pas préparés, soutenus et reconnus dans leur implication, ils choisissent souvent de valoriser des pratiques managériales obsolètes, moins coûteuses en temps et en énergie, sclérosées de processus décisionnaires alambiqués, qui ont pour effet de casser la dynamique de terrain. L’espoir né lors du chantier d’Amélioration Rapide est alors brisé et un mal-être plus important apparaît, avec les RPS associés … Cruel paradoxe !
C’est pourtant connu, reconnu et affirmé par de nombreux acteurs de l’économie : l’Humain est au cœur des organisations, le bien-être au travail est un énorme générateur de performances, l’Homme est moteur du système … Mais ces beaux principes passent obligatoirement par une forte évolution de l’organisation et, surtout, des pratiques managériales, depuis le top management jusqu’aux managers de proximité. C’est notre conviction profonde !

 

article publié par Pierre BOURGEOISAT, BELIER ASSOCIES,  janvier 2015

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir