Le blog

Quel est l'intéret de mettre en place une grille de polyvalence ?

atelierTout le monde ne sait pas tout faire aussi bien. Et l’entreprise n’a pas besoin que tout le monde sache tout faire. Les machines, les ateliers sont souvent arrêtés parce qu’il manque de personnes qualifiées. Il existe un outil pour corriger ce problème : la grille de polyvalence. Que doit faire figurer dans la grille de polyvalence ?

Au minimum :
Le nom des personnes (y compris le chef d’équipe)
Les principales compétences
Le niveau de chaque personne pour chaque compétence

Pour cela, prévoir un système de niveaux avec une définition claire :
1 – Pas formé
2 – Formé, a besoin d’assistance
3 – Autonome
4 – Expert, capable d’écrire le standard et de former

Le responsable de l'équipe ne doit pas être nécessairement niveau 4 dans tous les domaines. Ce n'est d'ailleurs souvent pas possible. Il doit en connaître un minimum.
Ce système de niveau implique de mettre en place des évaluations des personnes.

On peut également indiquer :
le nombre de personnes nécessaires au niveau 3 et 4
les dates de formations planifiées et les échéances
les dates de changement de certaines personnes (départ en retraite, changement de service)

Doit on afficher la grille de polyvalence ?

Oui, elle est le reflet de la réalité et des problèmes si l’on manque de compétences, que le système d’évaluation n’est pas en place, … SI on ne l’affiche pas, on protège ceux qui ne veulent pas s’engager.
Il faut cependant veiller à ne pas mettre des informations qui pourraient apporter de la discrimination : les personnes en contrat temporaire, les coefficients, …

La grille de polyvalence est un outils qui permet d’organiser le travail de l’équipe, de voir les manques, d’anticiper les conséquences d’un départ, les évolutions. C’est un outil très efficace pour communiquer avec son responsable, avec son équipe, avec le service des ressources humaines.

Pierre-Henri HARTMANN, BELIER ASSOCIES, publié février 2011

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir